Author Topic: La Naissance Bénie du Prophète Muhammad  (Read 4902 times)

Alsunna Teacher

  • Guest
La Naissance Bénie du Prophète

En ces jours revient à nous un heureux souvenir, le souvenir de la naissance du Bien-aimé de Allah, la meilleure des créatures, notre maître Mouhammad. Quelle occasion éminente que les musulmans fêtent dans les orients de la Terre et ses occidents, par remerciement envers Allah ta^ala pour avoir fait apparaître notre maître Mouhammad à ce bas-monde.

La célébration de la naissance (Mawlid) du Prophète compte parmi les bonnes innovations et mérite plus encore d’être appelée une bonne sounnah. Cette pratique compte parmi les obéissances éminentes pour lesquelles on est récompensé. Elle constitue en effet une manifestation de joie et de bonheur pour sa naissance honorée. Les savants des orients de la terre et de ses occidents l’ont approuvé. Regardez combien il y a de bien dans l’éloge du Prophète, combien il y a de bienfaits et d’actes qui rapprochent de l’agrément de Allah grâce aux bénédictions desquels les tourments sont dissipés.

 

Description de la meilleure des créatures

Musulmans, notre Prophète était celui qui avait le plus beau des caractères et le plus beau des aspects. Il n’était pas vulgaire, et n’était ni de ceux qui recherchent la vulgarité. Il n’était pas non plus de ceux qui répondent au mauvais comportement par un mauvais comportement. Bien au contraire, il pardonnait et excusait.

Le Messager de Allah avait le plus beau visage et le meilleur caractère, il était de taille moyenne, plutôt grand, il avait les épaules larges, il était d’une couleur blanche teintée de rougeurs. Son visage était lumineux, si tu le voyais, tu dirais le soleil levé. Le Prophète avait des sourcils fins, son ventre était plat ne dépassant pas le niveau de sa poitrine. Dans le blanc de ses yeux, il y avait de fins traits rouges. Son nez était fin et haut, son front était large et plat. Les cheveux du Prophète étaient bien noirs, il avait à peine vingt cheveux blancs et tout le reste de ses cheveux avait gardé leur couleur noire d’origine. Le Prophète avait pour particularité d’avoir une bonne odeur, qu’il se parfume ou pas, une odeur meilleure que le musc ou l’ambre ou autre que cela parmi les parfums.